Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 21:38

Ouf, parfois nous arrivent des bonnes nouvelles - eh oui ! il y en a, même si on avait du mal à y croire encore !

 

Les Paniers de la Mer 17 sont une initiative très intéressante sociale, écoresponsable et qui prospère...

 

L’histoire commence en 1998 pendant une balade. Le président de la banque alimentaire de Charente-Maritime apprend qu’au Port de Pêche de La Rochelle, il y a du poisson invendu de très bonne qualité qui part à la poubelle et qu’il est possible de le récupérer. Un an plus tard, il crée, avec un ami, un chantier de réinsertion où huit chômeurs de longue durée apprennent à transformer ce poisson. Ils découvrent aussi que d’autres ont eu la même idée au Guilvinec (Finistère). Les deux associations se rapprochent et l’initiative rochelaise devient, en 2001, le Panier de la mer 17.

La structure emploie aujourd’hui quatre salariés permanents et une vingtaine de personnes en réinsertion, en contrat à durée déterminée (CDD) de six mois à un an. « Tous des volontaires, précise le directeur, Julien Bernard...

Voir la Suite de l'Article sur Terra Eco.net

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Articles Annonces
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 21:38

 

RESPIRE (voir lien1 & lien2) a décidé de ne plus siéger à la commission de suivi du chantier Holcim. Ciel Vert s'associe à l'amertume ressentie par les responsables de l'Association RESPIRE face au "cynisme" du cimentier. Voici un rapport sur leur courrier adressé à M. Amoroso de la société Holcim:

 

M. Bozier rédacteur du courrier de RESPIRE cite les arguments de la Société Holcim sur le chapitre de l'intégration au site : couleurs agressives évitées, visites pédagogiques possibles, amer pour la navigation... Toutes choses qui ont vraiment du mal a être recevables - et constituent une argumentation grotesque - au vu de l'impact visuel, sonore et en terme de rejets, que deux tours de 66 et 71 mètres de haut vont effectivement générer.

D'après ce site officiel d'Holcim, « une attention particulière a [...] été portée à l’intégration du site dans son environnement paysager portuaire et maritime. Il a été conçu de telle sorte à prendre en compte la spécificité du site et la vocation touristique de l’Ile de Ré. »


Plus loin sont évoquées des méthodes démagogiques de l'industriel en terme de communication : le sponsoring du Stade Rochelais... Ou comment acheter le silence du peuple avec des jeux (à défaut de pain).

 

Toutes préoccupations d'ordre de santé publique (rejet de poussières), de risques industriels (sismiques, submersion) de consommation d'eau (très impressionnante pour ce genre d'industrie) sont autant de batons dans les roues de l'industriel, que Holcim ne prétend pas prendre plus en considération moyennant la proximité d'un site remarquable (Ré) et d'une zone urbanisée quasi mitoyenne.

 

 RESPIRE affiche une défiance toute naturelle dans les services de l'état chargés de la protection de l'environnement car ces mêmes service semblent avoir avalisés l'implantation de cuves d'hydrocarbure supplémentaires à proximité des zones habitées de La Pallice.

 

Billet d'Humeur de Ciel Vert : On comprendra mieux le courant d'indignation qui court dans les populations face aux cénacles décisionnels où la démocratie est étouffée par un rapport de force disproportionné entre le pouvoir de l'argent et la vox populi. Le pire étant qu'insidieusement le spectre de la crise est manipulé pour faire avaler n'importe quelle nuisance à des gens de moins en moins informés et responsabilisés.

Ciel Vert, qui a l'expérience de sièger au sein de commissions consultatives à l'environnement (...voir lien...), comprend la décision de ne plus participer, ainsi réduit à l'état de fantoche, à des instances qui n'accordent aucun crédit à la contradiction.


Capture-d-ecran-2011-11-29-a-22.34.20.png

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Documentation
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 14:38

Une délégation de l'association s'est rendu en ce jeudi 8 septembre 2011 à l'enquête publique consacrée au Parc Marin, voici le :

 

Commentaire de Ciel Vert porté sur le registre de l'enquête publique concernant le Parc Marin, en Mairie de L'Houmeau le 9/9/11

 

En préambule, vu l'ampleur de ce projet concernant un grand nombre d'activités humaines et de sites naturels et économiques, l'Association "Ciel Vert" tient à relever le fait qu'aucun commentaire n'a, à ce jour, été laissé par aucun visiteur. "Ciel Vert" voudrait en premier lieu attirer l'attention des décideurs et des enquêteurs sur la carence en communication de ce type de consultation. Certes, les documents consultables sont d'une remarquable lisibilité et d'une présentation toute luxueuse, encore faudrait-il qu'ils puissent bénéficier  à la population : c'est de l'ordre d'une démarche pédagogique. Il y a une répartition des moyens de l'information, entre documentation et publicité, qui semble déséquilibrée.


1) Ciel Vert a quelques remarques à exprimer à propos du document "Richesses Humaines - les hommes et la mer"

 

- Page 38, il est rappelé la priorité qui devrait être donnée aux énergies de sources renouvelables : or, on apprend en cette même page que les projets éoliens seuls réalisables à l'heure actuelle ont été stoppés. Quelle est donc l'effort engagé par ce plan pour supplanter l'énergie éolienne ? Tout semble à l'état embryonnaire et la contribution du parc au 20% d'énergie renouvelable au niveau local voire national nous semble consister en une grande carence.

 

- Page 78, le constat d'une urbanisation forte sur le littoral n' est pas remis en cause dans ce document. On sait bien que les décideurs politiques et économiques y voient une possibilité de croissance (dont on pourrait débattre des bienfondés sur le long terme) qui n'a pourtant d'avantages qu'à concurrence des nuisances dues à la densification et l'accroissement des activités.

 

- page 84 rubrique "tous à la plage". Pour avoir fréquemment participé au nettoyage de la plage de L'Houmeau, les adhérents de Ciel Vert voudraient faire savoir haut et fort, que les ramassages de polluants sont de moins en moins les déchets type bouteilles plastiques ou emballages mais toujours autant et en trop énormes quantités, les rejets liés à l'activité ostréicole. Les divers fragments de plastiques tubes, disques, plateaux et gants caoutchoutés utilisés par les professionnels jonchent la plage sur tout l'espace du marnage, et jusqu'à une profondeur importante dans la couche de galets.

 

- page 96 Loisirs motorisés type "Scooters des mers". Cette activité apparaît aux membres de l'Association comme une aberration révoltante : la société cherche par tous les moyens à réduire ses émissions carbonées et à endiguer les nuisances sonores autant que l'impact sur les éco-systèmes. En quoi est-ce que la pratique pour le seul loisir  et loisir de quelques uns pourrait déroger au simple bon sens de principes éco-citoyens que la société tarde ou peine à mettre en place ?

 

2) Dans le volume intitulé "Propositions",

 

- ...nous avons lu avec attention la "3e Orientation" rédigée ainsi : "Promouvoir et développer les activités maritimes portuaires et industrielles ainsi que les activités de loisirs dans le respect des éco-systèmes marins."

Il nous apparaît une grande contradiction entre ce principe énoncé et certaines réalités ayant trait au développement du port de commerce. Le comblement de l'anse Bertrand tel qu'il est actuellement mené et, surtout, l'implantation de la cimenterie "HOLCIM" qui a obtenue un permis de construire sur la pateforme en bordure de mer nous apparaissent comme des manquements graves au respect de cette orientation. L'argumentation contre le non respect de l'environnement a été clairement exposé par des spécialistes comme le Professeur Pierre Le Gall, Biologiste Marin, dans le cadre de conférences publiques.

 

- page 32-33 puis page39 de ce volume, nous avons relevé en ces termes " Développer des bonnes pratiques de (...) transports maritimes en favorisant l'excellence environnementale", "Participer avec les associations de protection de l'environnement à la réalisation de campagnes de sensibilisation des usagers et du grand public sur les pratiques responsables."
Nous demandons en conséquence aux responsables de ce parc de statuer sur l'interdiction des scooters des mers qui sont le symbole même d'une activité prédatrice sur l'environnement, affichant un ratio indice de nuisance par rapport à une quelconque utilité totalement intolérable dans un dispositif moderne et responsable.

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Infos internes
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 12:30

Image-10.png

 


Et à La Rochelle ?


Pour Tous :

 

Une action (déambulation animée : vélo, ballons, fanfare ?) pourrait se mettre en place selon les réponses à cet article.
Samedi 11 juin 14h : Mail de LR - RDV sur la promenade au niveau du Casino. Itinéraire : (Concurrence - Vieux Port) et Retour
Merci de diffuser rapidement et de répondre (avant mercredi 8 juin 12h) si la bannière "Sortir du nucléaire" peut compter sur votre présence.  Confirmation (ou non) de l'évènement Jeudi 9 juin.

 

Pour les musiciens (vents, percus, etc.) :


Vous pouvez participer à une fanfare improvisée (La fanfare sans 31") pour soutenir la bannière du "Réseau Sortir du Nucléaire - La Rochelle".

l'horaire : 12h30 répé pique nique - début d'après-midi déambulation Fin = 16h.
le lieu :  - répé pique-nique : parc du mail, au dessus du casino Barrière, face au port des minimes
             - déambulation : concurrence vieux port et retour.


Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Articles Annonces
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 16:27

Merci au C.A. de l'association "Défi Energie 17" (voir leur site dans "liens utiles") qui nous envoie ce jour, un témoignage de sympathie et font de nos actions un engagement mutualisé. En voici la teneur :

 

Logo Défi Energie 17

 

Bonjour à tous
 
L'actualité fait enfin bouger quelques discours en matière nucléaire.
Rappelez vous que le Réseau Sortir du nucléaire a invité tous ses membres à organiser en avril des manifestations à l'occasion du 25 ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. Cette idée s'est trouvée propulsée en avant par la catastrophe qui s'est produite au même moment à Fukushima.
Parmi les principaux acteurs de Défi Energies 17, seule Corinne Cap (nouvelle administratrice) a pu jouer un rôle actif dans cette période faute de disponibilité des autres pour relayer la proposition et impulser des initiatives.
Au final, plusieurs membres locaux du réseau Sortir du nucléaire ont réussi à faire en sorte que diverses manifestations aient eu lieu et que divers messages d'information soient diffusés.
 
Nous saluons en particulier "Ciel vert", une association basée à L'Houmeau (près de La Rochelle), qui a joué un rôle actif dans cette organisation et qui a interpellé Maxime Bono, député-maire de La Rochelle et président de la Communauté d'agglomération, en l'invitant à faire connaître son opinion sur le nucléaire et à participer à une manifestation.
Le blog de Ciel Vert contient la lettre envoyée le 5 avril à Maxime Bono, sa réponse écrite, et un  commentaire de cette réponse.
 
La qualité des arguments développés par l'association Ciel vert et l'infléchissement des propos de Maxime Bono méritent notre attention. Je vous invite à en prendre connaissance sur  http://ciel-vert.over-blog.com/
Vous y trouverez de quoi renforcer si besoin les "biscuits" avec lesquels vous pouvez entreprendre des discussions sur ce sujet.
 
Cordialement
le CA de DE 17
 Défi Energies 17 - Espace Info Energie
Espace Communautaire Berlioz
5 Rue Jean Philippe Rameau
17700 SURGERES
tél. : 05 46 01 18 67

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Infos internes
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 14:15

Courrier de M. Maxime Bono, La Rochelle 29 Avril 2011 :

 

[ à ] Monsieur le Président  [de "Ciel Vert"],


J'ai bien reçu votre lettre du 5 Avril concernant l'engagement de votre association "Ciel Vert" aux côtés d'une fédération nationale qui prône la sortie du nucléaire. Vous m'invitiez dans ce cadre à la manifestation du dimanche 24 Avril à l'initiative du Collectif "Sortir du Nucléaire".
Absent de La Rochelle à cette date, je n'ai pu être parmi vous.
Il y a quelques années, au regard des besoins énergétiques, des enjeux majeurs en matière de préservation de notre planète, le nucléaire civil me semblait être une solution de transition en attendant la mise en œuvre de nouveaux modes de production. Néanmoins, le tremblement de terre qu'a connu le Japon, suivi d'un raz-de-marée que personne n'avait prévu, doit nous amener à réfléchir sur la poursuite ou non de l'équipement nucléaire dans le monde et dans notre pays.
La preuve est faite aujourd'hui, qu'en cas d'accident majeur, le processus de fusion ne peut être maitrisé avec certitude.Toute centrale représente donc un risque non négligeable de se voir un jour exposé, à la suite de dommages provenant de l'extérieur, à une impossibilité de maîtrise du risque.
Sans même aborder le problème actuel des déchets, la voie du nucléaire ne peut sembler aujourd'hui la voie de l'avenir.
Pour autant, chacun le sait, il nous sera difficile de sortir du nucléaire brutalement. Dans le même temps, les exigences en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre rendent plus difficile encore l'arrêt de la production d'énergie d'origine nucléaire.
Par ailleurs, il est tout aussi vain de poursuivre l'exploitation systématique des ressources fossiles. L'exemple du gaz de schiste est à ce titre exemplaire.
Je reste persuadé que des modes de productions nouveaux peuvent générer de considérables mesures d'économies et qu'il y a là un véritable gisement à mettre en œuvre d'urgence.
La position du Parti Socialiste, prônant dans son programme la sortie du "tout nucléaire", me parait être un premier pas.
Un débat national doit, pour le moins, être ouvert à ce sujet ;  je n'ai pas le sentiment que le Gouvernement actuel désire s'en emparer.
Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de ma considération dévouée et attentive,
Maxime Bono.

 

Commentaire de Ciel Vert

Nous remercions sincèrement M. Le député pour sa réponse. Nous apprécions sa prise en compte de notre avis citoyen et prenons acte de son positionnement, notamment de sa conversion par rapport à la toute confiance (fièreté parfois) des politiques qui est de mise envers l'industrie nucléaire française.

 

De façon démocratique et éventuellement contradictoire nous émettons cependant un commentaire sur ses propos :

 

1) Après avoir convenu du danger que représente le nucléaire civil, M. Bono pense que finalement, les choses ne peuvent bouger aussi rapidement, qu'il faut de la transition, etc. L'avertissement de Three Miles Island, celui de Tchernobyl ont eu lieu il y a plus de 25 ans. Rien que pour Tchernobyl, les comptes affichent près d'un million de morts, des handicaps insupportables, une pollution de la terre pour des décennies.. Nous voilà quelques mandats plus tard en 2011, avec exactement les mêmes dossiers à traiter. Il semble que la centrale de Blaye ait connu un avertissement aussi très inquiétant au moment de Xinthia, pourquoi faut-il alors attendre plus longtemps que les décideurs publics retroussent leurs manches sur la question ?

Le pays a besoin de courage politique et de leaders d'opinion sur les sujets importants de société comme l'énergie. Que veut dire la sortie du "tout nucléaire" prônée par le PS, sinon l'assurance d'un consensus mou à la croisée des lobbies ?

Est-ce que le mal fait par Areva au Niger, les sommes astronomiques englouties par la recherche scientifique "Superphénix", Iter et autres, le coût des démantellement (sans cesse reportés, ce qui est peut-être pire),  le danger d'une exportation pouvant avoir des dérives militaires, etc. etc. Est-ce que tout cela ne mériterait pas d'affirmer un STOP vigoureux et salvateur ? Nous sommes de plus en plus de citoyens - malgré la désinformation en la matière - à le penser et à le réclamer.

 

2) La question des déchets, rapidement évacuée par M. Bono, est également symptomatique de choix politiques où les générations futures, peut-être de façon plus proche que certains voudraient bien penser, ne sont pas ciblées par les élus.

 

3) Quant aux "modes de productions nouveaux pouvant générer de considérables mesures d'économie", nous pensons qu'il s'agit d'un vœu pieux et mal formulé : Oui, il y a urgence à installer des mesures d'économie de l'énergie à tous les étages de la société, déplacement, habitat, etc. Mais qu'est-il sorti du parlement sur la question, à part un Grenelle pitoyablement maigrichon ? Rien qu'à L'Houmeau par exemple (Ciel Vert est basé à L'Houmeau) la politique d'extension de l'habitat qui a été mise en place tout récemment, n'intègre aucune contrainte, n'impose aucun cahier des charges drastique en matière HQE, aucun projet "pilote"... Le "gisement à mettre en œuvre" est bien celui d'une économie liée aux énergies renouvelables : quels sites de production sur le bassin charentais, quels fleurons à la chambre de commerce et d'industrie de La Rochelle ? Non Alstom, Rhodia, la filière nautique ne constituent pas encore le fer de lance d'un développement durable à La Rochelle. Ni Holcim...  A défaut d'un Gouvernement volontariste sur le sujet - on le déplore de concert avec M. le Député - le pays pourrait voir s'amorcer des tendances locales fortes...

 

4) Il est clair qu'un Député ne peut répondre à toutes les sollicitations de manifestations. Pourquoi ne pas se mettre d'accord avec le grand nombre d'Associations Rochelaises concernées par la question énergétique en général et nucléaire en particulier, et prévoir un événement où la partiticipation  de nos députés pourrait être programmée et clairement affichée ? Merci cependant aux personnalités locales toutes tendances confondues de s'être jointes aux événements du 20 Mars et du 24 Avril 2011.

 

En conclusion, réjouissons nous de la préoccupation qui souffle sur les consciences, et continuons à aiguillonner nos politiques dans le respect du droit et de leur personne sur les sujets qui nous tiennent à cœur.

 

 

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans La voix des élus
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 14:14

Courrier envoyé le 5 avril 2011 à M. Le Député Maire de La Rochelle, avec l'approbation du bureau et du collectif rochelais "Sortir du nucléaire".

 

                M. le Député-Maire,

    L'association "Ciel Vert" est, comme vous le savez, engagée localement sur les questions de défense de l'environnement. Unissant ses forces à celles d'autres associations elle s'élève notamment contre tout projet qui constitue une menace sur l'environnement en le dégradant et en augmentant les nuisances voire les risques sur les populations dont l'avis n'est pas souvent pris en compte sur ce chapitre. (Cf la dernière commission consultative de l'environnement de l'aéroport, cf le dossier Holcim).
    Par ce courrier, nous voudrions cependant attirer votre attention sur un sujet qui déborde de notre vocation locale : Ciel Vert est également engagé sur le fond dans une fédération nationale qui prône la sortie du nucléaire. Vous aurez sans doute eu  écho d'une récente manifestation sur le vieux port le dimanche 14 mars dernier. Des citoyens se sont en effet sentis largement concernés par les événements de Fukushima et ont spontanément eu envie de faire entendre leurs voix pour une politique sans nucléaire. Afin de mieux vous sensibiliser à notre combat, nous vous faisons parvenir quelques plaquettes qui, nous l'espérons pourront argumenter votre réflexion de parlementaire dans une période où la nation aura peut-être un peu plus l'opportunité de faire des choix - après toutes ces années d'opacité quant aux décisions énergétiques. (Depuis Pompidou - Giscard)
    Ayant toujours en archive, le courrier que vous voulûtes bien nous adresser attestant de vos convictions à développer les énergies renouvelables, nous espérons que notre démarche saura vous trouver disponible, attentif voire en phase avec notre engagement citoyen.
    Certes de grandes personnalités du Parti Socialiste ont souvent abondé dans le sens du nucléaire, mais si vous êtes comme nous attentif aux incidents nombreux, aux fragilités avérées et aux 2 catastrophes majeures qui ont eu lieu vous conviendrez que les sociétés humaines ne pourront pas se permettre d’ignorer les menaces potentielles que représentent les quelques 440 réacteurs disséminés de part le monde. D'ores et déjà, nous vous invitons à vous joindre à la manifestation qui se tiendra le dimanche 24 Avril à 15h en centre ville pour une nouvelle expression du collectif "Sortir du nucléaire".
    Veuillez recevoir, Monsieur le Député-Maire, l'expression de la considération civique de tous les membres du collectif, et croire à la sincérité de notre démarche éco-citoyenne. Avec nos salutations les plus distinguées.

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans La voix des élus
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 22:58

1) CIel Vert a participé activement à la manifestation Anti Nucléaire du Dimanche 13 Mars sur le vieux port de La Rochelle.

Image-1-copie-3.png

Voir le compte rendu de presse

Cette manifestation est née d'un mouvement spontané de personnes sensibilisées au drame de Fukushima.

Lors de ce rassemblement, il a été décidé d'un autre événement qui aura lieu le 24 Avril à La Rochelle, pour la commémoration du Tchernobyl Day et pour dénoncer les grands dangers liés à cette industrie. En t^te de cortège la bannière "Sortir du nucléaire".

 

2) Projet Holcim :

Le conseil municipal de L'Houmeau s'est réuni avec à son ordre du jour le dossier Holcim.

Les représentants de l'Association RESPIRE étaient présents ainsi q'une quinzaine d'autres personnes dont 2 représentants de notre association Françoise Avrilleau & Claude Mesnage.
Mr le maire a commencé la scéance en modifiant l'ordre des débats et placait le sujet HOLCIM en premier au motif que c'était celui qui interessait le plus le public. Après avoir rappelé qu'une motion avait été envoyé au préfet mi janvier afin de demander des infos sur le sujet et qu'à ce jour il n'y avait pas de répons malgré une relance faite il y a 15 jours, JP TURFIN a fait sont rapport de visite à l'usine Holcim de Grand Couronne (Seine Maritime).
La séance du conseil est alors interrompu pour permettre au public de'intervenir : les représenants de RESPIRE apportent leur éclairage sur le sujet et complétent les infos données par JP Turfin. Une autre personne déclare son mécontentement vis à vis de cette situation. Il faut noter que d'autres personnes, dont certains élus, se sont exprimés en particulier sur les rejets de poussières.

Après débat, dans un premier temps une motion réitérant la demande déjà formulée d'information et exprimant l'inquiétude des habitants de L'HOUMEAU sera envoyée au préfet. Ensuite, est prévue l'étude de la mise en place d'un système de surveillance de l'air avec un organisme spécialisé en associant à cette démarche les communes de LAGORD et de NIEUL. Sujet qui sera débattu lors d'un prochain Conseil.

(Rapport élaboré par Claude Mesnage)

le compte-rendu de la séance du Conseil Municipal de L'Houmeau du 23 mars 2011 est téléchargeable sur le site de la mairie lien. On peut notamment y lire la motion rédigée en séance et votée à l'unanimité.

 

3) Compte rendu réunion commission consultative de l'environnement pour l'Aéroport La Rochelle-Ile de Ré. (mars 2011)

Selon l'ordre du jour, Mr Juin détaille les résultats de l'année 2010 et les prévisions de l'année 2011. En bon gestionnaire, il est satisfait des résultats et du développement des dessertes supplémentaires de cette année (Paris et Porto) qui ne peuvent qu'accroitre le trafic de l'aéroport. Sur le plan environnemental, il marque sa satisfaction sur les améliorations apportées à l'aviation civile sur les plans du bruit et de la consommation des avions. Un point de vue qui ne peut être que partagé. Est ensuite évoqué le problème des nuisances du trafic hélicoptères. Il ne concerne que les hélicoptères civils. Une étude va être diligentée pour en mesurer l'impact. Bien entendu, les représentants des sociétés concernées s'élèvent contre toute restriction aux vols, leur activité étant un support économique et touristique de la région..... Nous demandons si le plan d'exposition aux bruits va être modifié. Ce chapitre n'est pas concerné car les nuisances ont été prises en compte dans la précédente étude. Vient ensuite un exposé sur le plan d'exposition aux bruits accepté en octobre 2010 qui n'est pas à l'ordre du jour. Mr Groscolas fait remarquer que les décisions qui sont prises dans cette commision ne sont pas prises en compte (cf, contestation du PEB 2009 qui n'a rien changé à son élaboration). Je fais remarquer que la discussion sur le PEB n'étant pas à l'ordre du jour et que n'ayant reçu aucune inforamtion à ce sujet, il est mal venu d'improviser une
discussion sur un thème aussi complexe sans informations préalables. Je décide donc de quitter cette réunion qui est de pure forme sans aucune considération pour les décisions qui sont prises et pour les participants. A noter que le représentant du Préfet avait prétexté d'obligations pour quitter la réunion avant qu'elle ne soit achevée.Pour info, Mr Douard (qui a quitté la réunion en même temps que moi) m'a dit qu'il nous avait alloué une petite subvention. Je l'ai remercié.
(rapport élaboré par Jacques Bardon

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Infos internes
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 22:18

Image-1-copie-2.png

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Infos internes
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 16:16

Étaient présents :

Le bureau de Ciel Vert - des adhérents - des représentants de l'Association RESPIRE - 1 conseiller municipal de Nieul en fin de réunion.

Étaient excusés : le correspondant Sud Ouest - Les élus de L'Houmeau - Certains adhérents de l'association.

 

Ciel Vert l'association l'Houméenne de protection de l'environnement a tenu sa réunion mensuelle mi-décembre et affichait pour 2010 un bilan d'activité très encourageant :


1) La distribution de paniers de légumes bio est maintenant une action rodée qui satisfait tout le monde, producteur comme consommateurs grâce à C. Mesnage qui coordonne les commandes. De façon hebdomadaire des producteurs locaux de légumes bio livrent aux adhérents un panier à leur convenance de légumes variés et de saison.


2) L'école maternelle a mis en place en partenariat avec Ciel Vert un jardin pédagogique bio qui bénéficie de l'aide experte de J. Bardon. Passé les frimats, cette action a pour but de donner aux enfants le goût de suivre la nature dans ses cycles et ses saveurs.


3) Comme par le passé, Ciel Vert essaie de communiquer avec les citoyens et les associations en organisant des soirées thématiques (pesticides - OGM - Energie - Nucléaire...). cette année, le partenariat de Ciel Vert avec la dynamique association "l'école en marche" sera reconduit avec bonheur pour la course des trottinettes et la brocante. La projection du film documentaire SEVERN de Jean Paul JAUD fait également partie des projets en partenariat pour le printemps à venir.

 

4) Sur le plan territorial, la vigilance quant aux dangers des pesticides semble relayée par le dispositif Agenda 21 de la CdA même si l'association qui a initié une sensibilisation il y a déjà 4 ans regrette de voir les choses n'évoluer qu'avec beaucoup d'inertie.


Plus récemment, l'attention des membres de Ciel Vert a été attirée par l'impact environnemental du projet de cimenterie Holcim à La Pallice (voir simulation photo ci-dessous dans article du 13 Déc.). Contact étant pris avec l'Association RESPIRE, ce complexe industriel s'avère très lourd de conséquences sur l'environnement des communes avoisinnantes (île de Ré) et de L'Houmeau en particulier. En effet, les tours de la cimenterie dépasseront de 15 m les silos déjà existant, les cheminées évacueront 30 Kg/jour de poussière P.M.10 issue du broyage du clinker. Enfin le trafic lié à cette usine sera de l'ordre de 300 passages de camions par jour. Où l'on voit que la construction de la voie ferrée sera vite une nécessité, une fois les nuisances routières devenues intolérables. Quid alors de la sérénité et de la consultation pour élaborer un aménagement concerté avec le moins de nuisance possible pour la commune en général et les habitants limitrophes en particulier. Ciel Vert, qui s'était mobilisé contre le projet de pénétrante et contre les nuisances de l'aéroport, est  loin de s'opposer à tout développement mais constate encore une fois que le bien vivre des populations ne semble qu'un aléa secondaire à certains décideurs de l'activité économique.

 

5) Ciel Vert invite ses adhérents et tous ceux qui le souhaitent à son Assemblée Générale le Lundi 10 Janvier 2011 à la salle de l'Orangerie à L'Houmeau 20h30. Le pot du nouvel an et une galette seront offerts à l'issue de la réunion.

Post Sciptum en forme de mise au point : n'en déplaise à Pierre Marie Lemaire de Sud Ouest dans son article du 16 novembre dernier, Ciel Vert n'est pas du tout "endormie" et son site a simplement changé d'adresse. Par la voix de ce compte-rendu, Ciel Vert invite même tout cordialement P.M. Le maire  à sa prochaine Assemblée Générale.

 

Bande Annonce du film "Severn" de JP JAUD.

 

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Infos internes
commenter cet article