Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 14:38

Une délégation de l'association s'est rendu en ce jeudi 8 septembre 2011 à l'enquête publique consacrée au Parc Marin, voici le :

 

Commentaire de Ciel Vert porté sur le registre de l'enquête publique concernant le Parc Marin, en Mairie de L'Houmeau le 9/9/11

 

En préambule, vu l'ampleur de ce projet concernant un grand nombre d'activités humaines et de sites naturels et économiques, l'Association "Ciel Vert" tient à relever le fait qu'aucun commentaire n'a, à ce jour, été laissé par aucun visiteur. "Ciel Vert" voudrait en premier lieu attirer l'attention des décideurs et des enquêteurs sur la carence en communication de ce type de consultation. Certes, les documents consultables sont d'une remarquable lisibilité et d'une présentation toute luxueuse, encore faudrait-il qu'ils puissent bénéficier  à la population : c'est de l'ordre d'une démarche pédagogique. Il y a une répartition des moyens de l'information, entre documentation et publicité, qui semble déséquilibrée.


1) Ciel Vert a quelques remarques à exprimer à propos du document "Richesses Humaines - les hommes et la mer"

 

- Page 38, il est rappelé la priorité qui devrait être donnée aux énergies de sources renouvelables : or, on apprend en cette même page que les projets éoliens seuls réalisables à l'heure actuelle ont été stoppés. Quelle est donc l'effort engagé par ce plan pour supplanter l'énergie éolienne ? Tout semble à l'état embryonnaire et la contribution du parc au 20% d'énergie renouvelable au niveau local voire national nous semble consister en une grande carence.

 

- Page 78, le constat d'une urbanisation forte sur le littoral n' est pas remis en cause dans ce document. On sait bien que les décideurs politiques et économiques y voient une possibilité de croissance (dont on pourrait débattre des bienfondés sur le long terme) qui n'a pourtant d'avantages qu'à concurrence des nuisances dues à la densification et l'accroissement des activités.

 

- page 84 rubrique "tous à la plage". Pour avoir fréquemment participé au nettoyage de la plage de L'Houmeau, les adhérents de Ciel Vert voudraient faire savoir haut et fort, que les ramassages de polluants sont de moins en moins les déchets type bouteilles plastiques ou emballages mais toujours autant et en trop énormes quantités, les rejets liés à l'activité ostréicole. Les divers fragments de plastiques tubes, disques, plateaux et gants caoutchoutés utilisés par les professionnels jonchent la plage sur tout l'espace du marnage, et jusqu'à une profondeur importante dans la couche de galets.

 

- page 96 Loisirs motorisés type "Scooters des mers". Cette activité apparaît aux membres de l'Association comme une aberration révoltante : la société cherche par tous les moyens à réduire ses émissions carbonées et à endiguer les nuisances sonores autant que l'impact sur les éco-systèmes. En quoi est-ce que la pratique pour le seul loisir  et loisir de quelques uns pourrait déroger au simple bon sens de principes éco-citoyens que la société tarde ou peine à mettre en place ?

 

2) Dans le volume intitulé "Propositions",

 

- ...nous avons lu avec attention la "3e Orientation" rédigée ainsi : "Promouvoir et développer les activités maritimes portuaires et industrielles ainsi que les activités de loisirs dans le respect des éco-systèmes marins."

Il nous apparaît une grande contradiction entre ce principe énoncé et certaines réalités ayant trait au développement du port de commerce. Le comblement de l'anse Bertrand tel qu'il est actuellement mené et, surtout, l'implantation de la cimenterie "HOLCIM" qui a obtenue un permis de construire sur la pateforme en bordure de mer nous apparaissent comme des manquements graves au respect de cette orientation. L'argumentation contre le non respect de l'environnement a été clairement exposé par des spécialistes comme le Professeur Pierre Le Gall, Biologiste Marin, dans le cadre de conférences publiques.

 

- page 32-33 puis page39 de ce volume, nous avons relevé en ces termes " Développer des bonnes pratiques de (...) transports maritimes en favorisant l'excellence environnementale", "Participer avec les associations de protection de l'environnement à la réalisation de campagnes de sensibilisation des usagers et du grand public sur les pratiques responsables."
Nous demandons en conséquence aux responsables de ce parc de statuer sur l'interdiction des scooters des mers qui sont le symbole même d'une activité prédatrice sur l'environnement, affichant un ratio indice de nuisance par rapport à une quelconque utilité totalement intolérable dans un dispositif moderne et responsable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ciel Vert - dans Infos internes
commenter cet article

commentaires